Passenger

A contre pied du classique « avant/après » pour montrer le temps qui s’est passé entre deux photos, ici on ne sait combien de temps il s’est écoulé. 1 minute comme une année, mais rien n’a bougé, tout est resté tel quel. L’idée est de relater implicitement l’histoire manquante entre les deux images, combler l’espace temporel absent. Laisser le spectateur s’imager le scénario. Rêver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s