CONFINEMENT 1 PHOTO/JOUR

Jour 10 – jeudi 26 mars 2020 « Dixième jour de confinement. Les sorties au parc avec Otis sont comme une libération. Pendant une heure on est dehors, on se balade comme si de rien était, dans les rues désertes de Vanves » [extrait, Journal de bords]
Jour 50 – mardi 5 mai 2020 « J’en ai marre. Je tourne en rond sa y’est. Au début du confinement, j’arrivais à m’occuper, à être créative. Aujourd’hui et depuis quelques jours, je n’y arrive plus. Mes journées se résument à manger, jouer à Animal Crossing, jouer avec Otis et être sur mon téléphone. Et ce temps, toujours ce temps. Au ralenti, mais qui s’accélère. Mais qui stagne. J’en peux plus. Heureusement j’arrive encore à faire du sport tous les matins. Ça me sauve. Ça me tient éveillée, en alerte. Je suis encore là, présente, en vie » [extrait, Journal de bords]
Jour 16 – mercredi 1er avril 2020 « Premier jour du mois. Confinement jour 16. Pour le moment je vis plutôt bien cette quarantaine. Je profite de mon chien , je fais du sport avec Alexis, je peins, je fais de la photo, de l’écriture. Je prends le temps de passer le temps » [extrait, Journal de bords]
Jour 43 – mardi 28 avril 2020 « C’est fou, parfois, le temps. On était dehors, on jouait, on profitait. Et l’espace d’un instant, c’est le déluge. Le ciel est noir, l’air humide. Il pleut à torrent. Les grosses gouttes ruissellent sur les carreaux. Ça va durer un instant. Le temps d’un instant. Un temps de chien. » [extrait, Journal de bords]
Jour 46 – vendredi 1er mai 2020 « Nouvelle journée. Nouveau mois. Si tout se passe bien le déconfinement se fera dans 10 jours. Je suis impatiente autant que j’ai hâte. Tout se bouscule. Comment vais-je réagir ? Est-ce que l’on va pouvoir se retrouver en famille ? Voir nos amis ? Est-ce que je vais pouvoir prendre mes parents dans mes bras sans risquer quoi que ce soit ? Les bras d’Alexis sont rassurants, mais j’ai besoin de ceux de ma mère, de mon père. Ils me manquent. D’habitude on se voit au moins une fois par mois. Ça fait longtemps. J’écris en regardant le soleil se coucher. Le ciel nous offre ses plus belles couleurs. On dirait un tableau. Une œuvre d’art. Je pense à demain, je pense au futur. Je veux aller danser.» [extrait, Journal de bords]
Jour 27 – dimanche 12 avril 2020 « Il pleut. Il n’y a enfin plus personne dans les rues. Le confinement est plus facilement respecté quand il pleut. Et là il pleut. A grosses gouttes.» [extrait, Journal de bords]
Jour 33 – samedi 18 avril 2020 « Les journées ne sont pas les mêmes quand il pleut. L’atmosphère est différente. Et le temps passe toujours. On s’occupe comme on peut. Je ne suis pas beaucoup inspirée aujourd’hui, je pense beaucoup à mon papi. On reçoit des lettres et des appels de personnes qui nous adressent leurs condoléances, nous disent à quel point mes grands parents étaient des belles personnes. Ils me manquent.» [extrait, Journal de bords]
Jour 18 – vendredi 3 avril 2020 « Aujourd’hui mon papi est mort. Seul. Dans un hôpital au Vietnam. Et avec la situation actuelle, on a aucune idée de quand on pourra faire une cérémonie. C’est horrible. Il voulait absolument faire ce voyage, malgré le cancer, malgré sa santé. Il est parti là bas début mars, et il y a fini sa vie. J’ai beaucoup pleuré. Je ne peux même pas avoir mes parents à mes côtés, ni mon frère, ni ma famille. Quand je l’ai appris, Alexis m’a serré fort dans ses bras, sans rien dire. On est resté comme ça plusieurs minutes. Ca m’a fait du bien. Je l’aime. Et mon papi me manque. Ca me déchire le cœur.» [extrait, Journal de bords]
Jour 47 – samedi 2 mai 2020 « La journée est passée vite. Otis a été dans le jardin toute l’après midi. On a désherbé et planté plein de légumes que l’on pourra récolter dans quelques mois. J’ai hâte, ça fait du bien de manger sain, de la nourriture qui vient de chez nous. Manger local, bio. J’ai du mal à écrire aujourd’hui, je fais plein de fautes et de ratures.» [extrait, Journal de bords]
Jour 40 – samedi 25 avril 2020 «Samedi soir, apéro Skype. Les conversations tournent principalement autour du fait qu’on ne puisse pas se voir. On a hâte de tous se retrouver. Je suis heureuse d’avoir cette bande d’amis. C’est réellement comme ma deuxième famille et ça fait du bien. J’ai souvent été brisée en amitié et ça fait si mal. Leurs présences me font du bien. Ils me font rire. Et en ce moment, il est important de rire, plus que jamais. C’est bon d’être bien entouré.» [extrait, Journal de bords]
Jour 34 – dimanche 19 avril 2020 « Le temps est bon. Le ciel est bleu. Bon Entendeur dans les oreilles. L’air est chaud. L’amour est présente. » [extrait, Journal de bords]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s